Les Amis de Gabriel Voisin

Autres

Hangar

Se souvenant de ses débuts dans l’aviation, lors desquels il fallait matin et soir transporter périlleusement des aéroplanes fragiles sur les terrains faute d’abri sur place ou, peut-être en raison du savoir-faire et de l’expérience acquise sur les entoilages imperméables, Gabriel Voisin, lors de la reconversion de son outil industriel se lance dans la diversification et propose un hangar pneumatique. Gonflable en moins d’une minute, d’un volume « dérisoire et aisément transportable d’autant que leur poids est très faible » dit le catalogue de 1920, prévu pour toutes sortes d’utilisations-dont l’emploi dans les colonies, nous ne savons ni le volume des ventes ni les avis des utilisateurs...

Motor-Fly

Deuxième élément de diversification industrielle, le Motor Fly ou roue motrice pour vélo. Il s’agit simplement d’un moteur auxiliaire 2 temps et de son système d’entraînement sur une roue pleine, s’adaptant à la place de la roue arrière de votre vélo... On pouvait également acheter le vélo complet. Initialement proposé à 1000F en 1920, il fut facturé 1500F lors de sa commercialisation. Ce Motor-Fly Voisin fit l’objet de reportages flatteurs dans le magazine « MOTO-REVUE » et s’est même distingué dans des couses de côtes, comme celle de Gometz-le-Chatel... Produit par l’usine jusque fin 1920, la licence fut cédée ensuite et quitta le périmètre de Voisin, occupé par les grosses cylindrées C1-C3 de 18/23 HP...

Maison en Trois Jours

Troisième élément de diversification, la Maison en Trois Jours : véritable maison préfabriquée, d’un dessin moderne et adapté « aux régions dévastées ou aux citées ouvrières » (d’après la notice de 1920, ce système à structure métallique permettait une livraison de la maison par camion et son montage sur place en trois jours ! Disponible en trois versions, correspondant à trois « tranches » identiques elle pouvait donc mesurer 35, 70 ou 105 mètres carrés. Elle pouvait être livrée nue, meublée voire même munie de son trousseau au complet. Elle fut distinguée par Le Corbusier lui-même dans sa revue « L’Esprit Nouveau » de par son système mais aussi par son style très moderne : Gabriel Voisin n’a pas oublié sa formation d’architecte et l’influence pratique de son ami Noël-Noël, architecte également, y est peut-être pour quelque chose... Il existe encore aujourd’hui de ces maisons, modifiées certes , mais portant encore la plaque du fabricant « Avions Voisin Issy ».

Biscooter

Après guerre, les usines Voisin ont rejoint le nouveau groupe SNECMA et Gabriel Voisin a réuni ses fidèles autour de lui au sein d’un bureau d’étude : La Companie Aéromécanique. C’est le temps d’étudier un petit transport : le biscooter dont le prototype est au Salon de Paris 1949.

www.avions-voisin.org - Copyright ©2017 Les Amis de Gabriel Voisin - Tous droits réservés
Bonjour